Bio


Ma vocation d’intervenante et chercheuse psychosociologue est née lorsque j’étais étudiante à l’ESCP-Europe, entre 1994 et 1997, grâce à la rencontre avec Nicole Aubert et Jean-Philippe Bouilloud, puis Eugène Enriquez et Vincent de Gaulejac de l’Université Paris 7.


Durant mes premières années de vie professionnelle (1997-2003), je me suis attachée à construire les compétences et la place permettant d’exercer comme praticien et chercheur.


J’ai travaillé dans différents cabinets proches de la conduite du changement, notamment Sustainable, cabinet de conseil aux équipes dirigeantes, dirigé par Bruno de Courrèges. J’y ai découvert une approche solide de l’intervention, nourrie de psychosociologie, d’approche systémique et de coaching. J’y ai été formée à l’approche CT+ par Vincent Lenhardt. J’ai appris mon métier en compagnonnage avec mon manager Francis Duguet, aujourd’hui co-fondateur du cabinet Towards, dont la pratique du conseil et du coaching reste pour moi une source d’inspiration.


Parallèlement, j’ai suivi un cursus de sociologie clinique avec Vincent de Gaulejac (Laboratoire de changement social, Université de Paris 7), qui m’a menée jusqu’au doctorat. Ma thèse portait un regard critique sur l’essor du développement personnel comme nouvelle modalité de régulation sociale, inspirée du libéralisme américain. La prise de recul doctorale fut une manière de répondre à une situation de tiraillement, dans mon parcours d’apprentie intervenante, entre les approches humanistes et comportementales du coaching, totalement solubles dans le management, et les approches plus critiques de la psychosociologie clinique. Après une thèse plutôt critique, le développement de mon savoir-faire m’a amenée à intégrer ces deux approches, en prenant la mesure de leurs différences idéologiques, historiques et culturelles comme de leur compatibilité dans l’action.


Ce doctorat a été publié en 2004 aux Editions La Découverte sous le titre « Les managers de l’âme. Le développement personnel en entreprise, nouvelle forme de pouvoir ? ».


La même année, j’ai créé Kairos, dont la mention « Accompagnement et Recherches » témoigne d’un positionnement qui reste le même au fil des années, tandis que le savoir-faire s’enrichit :


  • Appuyé sur les fondamentaux sociologiques et cliniques (Sociologie Clinique, Psychosociologie, Sociologie des organisations et du travail)

  • Sensibilisé au regard clinique sur les situations de travail (enseignement d’Yves Clot en clinique de l’activité)

  • Fortement inspiré par le regard et la méthode systémique de l’école de Palo Alto (Ecole du Paradoxe avec Irène Bouaziz)

  • Empruntant à la relation d’aide d’inspiration humaniste et comportementale (Analyse Transactionnelle, Process Communication...)

  • Utilisant aussi la puissance apportée par la technique TIPI pour faciliter le développement humain

  • Faisant appel aux ressources apportées par les tests (certifications aux outils Wave (personnalité, talents et compétences), 360°, LJI (style de leadership), OSI-R (risques psychosociaux)



Le présent site raconte la suite.


Merci à tous ceux, partenaires et clients, qui m’ont fait confiance au fil de ces années et qui m’ont permis d’avancer sur cette route.


Copyright 2012 - Kairos - Tous droits réservés - Mentions légales
Création de site internet: Cianeo